dimanche 7 avril 2019

J - 139 What à wonderful world


J - 139

What à wonderful world

Brune, la peau mate et d’immenses yeux verts. Au lycée déjà, le photographe chargé des photos de classe lui avait remis la carte d’une grande agence de mannequins. Elle possède une telle aura qu’on lui donnerait le Bon Dieu sans confession. Et ses collègues de bureau bien plus encore. Les femmes la trouvent tellement avenante qu’elles en oublient leur jalousie instinctive. Et si intelligente que ses patrons unanimes lui promettent un bel avenir. Une icône adorable !

Pourtant, dès qu’elle échappe aux regards, ou le soir dans sa chambre dans le noir, de ses jolis doigts si fins, cachée derrière un pseudo banal, elle pourrit tout ce qu’elle découvre sur l’écran de son smartphone.

(Portraits volés de la fin du monde)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire